Contrefacons et vols de vins en Chine

grape wall of china hong kong chateau margaux real of fake

A translation by Nicolas Carre of the post “Fakers, robbers, and wine in China” by Jim Boyce that originally appeared here in English.

“Des bruits de couloir disent qu’il y a plus de Chateau Lafite 1982 en Chine qu’il n’en a été produit cette année la en France.” – “Wall Street Journal”

J’ai récemment posté un interview avec Benjamin Wallace, l’auteur du livre «le Vinaigre du Milliardaire» en raison de l’engouement pour les vins rares et exceptionnels à Hong-Kong. Voici 2 histoires supplementaires sur cette réalité…

Hold up vineux a Hong Kong: le Journal «Wall Street» fait un rapport sur le vol de 228 bouteilles de Château Lafite Rothschild 1982. Valeur estimée a 6.8 millions Hong Kong dollars (USD 877,000):

Plusieurs hommes seraient entrés dans l’entrepôt, apres avoir bâillonné le garde, qui a ensuite pu prévenir la police. Le vol a d’abord été annoncé dans les colonnes du South China Morning Post.

De nos jours, un chateau Lafite 1982 est considéré comme le plus prestigieux des vins en Chine. Les collectionneurs comme les contrefacteurs ont ainsi fait fortune sur ce millesime. À Hong-Kong, une telle bouteille se négocie entre HK$37,000 et HK$48,000.

L’histoire ne dit cependant pas si les vins étaient assurés…

Les contrefaiteurs ciblent les vins de luxe: l’A.F.P. rapporte que Petrus, Romanee-Conti, Château d’Yquem et bien d’autres vins de prestige sont en ligne de mire des contrefaiteurs:

– D’apres Bernard Magrez, magnat du vin, et propriétaire de 35 domaines, dont plusieurs à Bordeaux, la contrefacon «touche cinq ou six des plus grands chateaux à Bordeaux. Les vins de ces chateaux ont un potentiel réel de plus-value et la demande est mondiale parce que les produits sont rares».

Il semblerait que ce soit sur ces mêmes chateaux que les acheteurs à Hong-Kong portent le plus grand interet. Mais, ce qui est plus intriguant, ce sont tous les vins dans ces ventes aux enchères qui n’ont jamais été produits par les caves mentionnes sur l’étiquette. Si tel est le cas, vous devez vous poser des questions sur la negligeance de certaines maisons de vente aux enchères.

– Selon Laurent Ponsot, producteur renommé de Bourgogne, des Jéroboams (l’équivalent de quatre bouteilles) de la vendange 1945 du domaine de la Romanée-Conti ont récemment été vendu aux enchères. Seul hic, le domaine n’a jamais embouteillé de millésime 1945 en contenance Jéroboam.

– Laurent Ponsot, propriétaire du Domaine Ponsot, a meme personnellement eu quelques mésaventures avec des contrefacteurs. En 2008, lors d’une vente à New York, il fut choqué de découvrir que 106 des 107 bouteilles sur la liste étaient des faux. Le catalogue indiquait une vente de Clos Saint Denis 1945 et autres vieux millésimes «alors nous n’avions commencé à produire cette appellation particulière qu’a partir du millésime 1982» a t-il raconté.

A tous ceux qui dorénavant auraient l’intention d’acheter de tels vins: sachez qu’une petite recherche sur Google, ou quelques coup de fil bien ciblés peuvent vous éviter bien des mésaventures….

Good content takes resources. If you find Grape Wall useful, help cover its costs via PayPal, WeChat or credit / debit card. Also check out Grape Wall on Facebook. Twitter and Instagram. And sibling sites World Marselan DayWorld Baijiu Day and Beijing Boyce.

Be the first to comment