Les vins Chinois meilleurs que Bordeaux?

Carre (red shirt) at the Ningxia vs Bordeaux Challenge

~

By Nicolas Carre

Depuis le jeudi 15 decembre, lendemain d’une dégustation banale, mais toute aussi sérieuse, organisée a Pékin, le consommateur s’interroge : « Les vins Chinois sont ils effectivement meilleurs que les Bordeaux ? ».

La dégustation était co-organisée par le blog grapewallofchina dans le seul but de permettre aux consommateurs et amateurs de vins en Chine de choisir en toute connaissance de cause les meilleurs vins au prix de vente compris entre 250 et 400RMB.

Ce n’est pas la première dégustation organisée par ce blog. Régulièrement, nous organisons ce genre de manifestation, et toujours dans un seul but : informer le consommateur sur la réalité du marche chinois…

Pourquoi un duel sino–francais ?
Les deux régions n’ont pas été choisies par hasard. Lors d’une recente dégustation a l’aveugle de vins chinois, les vins du Ningxia ont été les mieux notés. (nous entendons ici par « vin chinois » des vins dont l’origine des raisins est 100% chinoise). De plus, la région du Ningxia, dont les principaux vins sont également élaborés à partir de cabernets, est reconnue comme la plus prometteuse sur le plan de la viticulture. Les vins de bordeaux, quant à eux, représentent indiscutablement le summum du prestige pour les consommateurs Chinois.

La selection était elle juste ?
Les Bordeaux sélectionnés correspondaient tout simplement, en Chine, à la gamme de prix des vins du Ningxia impliqués dans la dégustation. Quel serait l’intérêt aujourd’hui pour le consommateur vivant en Chine d’apprendre que Grace Vineyard, Summit ou Jiabelan (prix de vente entre 250 et 400 RMB) sont moins qualitatif qu’un Lafite, Carbonnieux ou Bad boy a plus de 1000 RMB ? La sélection était donc tout a fait adaptée à la logique du marché et du consommateur en Chine.

Pourquoi tant de haine ?
A lire les commentaires qui font suite a cette dégustation, il y a inexorablement les pour et les anti Bordeaux, les pour et les anti Chinois. Bref, rien de nouveau!…
Quelques réactions sont cependant plus intéressantes… Certains prétendent que les vins francais sélectionnés ne sont pas des vins de qualité… Un chroniqueur gastronomique du magazine Marianne annonce même publiquement sur RTL que les Bordeaux choisis étaient des vins de négoce dans lesquels on ne sait meme pas ce qu’il y a dedans ? Voila une reponse terrifiante!… On nous vendrait de la « merde » sous un sigle « AOC » ? Des questions qui me viennent alors naturellement à l’esprit : Qu’est ce qu’un vin de qualité a Bordeaux, et Quel est la place du négoce ?

On nous rabache depuis des années, en Chine, comme partout dans le monde, que Bordeaux a les meilleurs terroirs et produit les meilleurs vins au monde, et voila qu’aujourd’hui certains spécialistes clament haut et fort que les Bordeaux sélectionnés sont de mauvaise qualité!…

Mes conclusions :

1) La dégustation prouve indéniablement qu’une nouvelle génération de vins chinois est de grande classe (Parker inclus Grace Vineyard et Summit dans sa sélection chinoise). Et j’ose ajouter, après cette dégustation, que ces vins surclassent la grande majorité des vins de Bordeaux présentés dans la même gamme de prix sur les rayons en Chine.

2) Si les dires des experts francais sur la qualité des vins sélectionnés sont vrais, cela veut dire que l’on ment régulièrement aux consommateurs sur la qualite AOC des vins de Bordeaux. Logique marketing… Peut être, mais n’y a t-il pas des dégustations régulières d’approbation ? Faut il perpétuellement comparer les meilleurs vins étrangers aux seuls grands Crus Bordelais aux tarifs parfois indécents ?

3) Enfin, sur le terrain en Chine depuis plus de 10 ans, croyez moi, les professionnels ne ménagent pas leur peine pour “expliquer” et vendre le “bon vin français”. Pour cela,nous ne pouvons pas nous permettre de tromper les consommateurs, pour “l’honneur” et la réputation de l’ensemble du vignole français ! Question de crédibilité !…

Ce genre de dégustations, quelqu’en soit l’impact, ne peut donc qu’être utile aux consommateurs qui restent à l’écoute de quelques professionnels encore soucieux de faire partager le vrai goût et la vérité…. même si elle fait parfois mal !

Sans rancune.

Je vous sers un verre de Ningxia ?…

(Nicolas Carre / frenchsommelier at gmail.com)

Good content takes resources. If you find Grape Wall useful, please help cover its costs with a contribution via PayPal or WeChat. You can also find Grape Wall on Facebook. Twitter and Instagram. Sign up for the China wine newsletter below. And check out sibling sites World Marselan DayWorld Baijiu Day and Beijing Boyce.

8 Comments

  1. @ Raton

    “A prix egal, en Chine, oui. Pas tres interessant, et pas tres sensationnel, comme info!”

    Tout a fait d’accord avec vous ! Pas tres interessant comme info pour un francais, mais, qui a créé le sensationnel?

  2. “…Que des français se fassent complices de cette manipulation me choque…”

    Nous sommes sommeliers avant d’etre francais devant nos clients (chinois). Ca s’appelle le respect.
    Quant a “la manipulation”, c’est votre probleme d’interprétation. Lisez les articles, pas juste les titres….

  3. Il s’agit de propagande en faveur du vin chinois, car comparer ce qui se fait de mieux en Chine avec des vins de négoce (à moins de 10€ en supermarché) n’a aucun intérêt.
    Aussi quel autre but que de dénigrer un des rares produits français qui se porte bien à l’exportation, notamment en Chine?
    Que des français se fassent complices de cette manipulation me choque.
    Car confondre ces quelques vins de consommation courante, avec des grands crus et même, allons y gaiement avec l’ensemble des vins de Bordeaux, c’est juste minable.
    La Chine produit du vin de façon correcte, c’est à dire sans mélanger n’importe quoi pour le mettre dans une bouteille, depuis seulement 20 ans. Il leur faudra encore beaucoup de temps, sans qu’il n’y ait de catastrophe, pour arriver à s’approcher des grands crus français, et à fortiori des Bordeaux.
    Prétendre le contraire est soit de l’ignorance, soit une incroyable prétention à transcender les lois de la nature ou encore de la simple malhonnêteté intellectuelle.

  4. “…Pas tres interessant, et pas tres sensationnel, comme info…”

    Vrai, pour nous Européens, pas vrai, évidemment, pour le consommateur chinois quoiqu’en soit la cause, qualité, taxes ou autres.

    Prétendre qu’à Bordeaux un vin à 40 EUR soit généralement meilleur qu’un vin à 20 EUR me semble pourtant très osé. Dans nos dégustations actuelles (sur ENO WorldWine vers la fin du mois) et dans pratiquement toute la litérature mondiale (française comprise) il serait facile de trouver d’innombrables preuves du contraire.

  5. Article gentil et bien naif.
    Personne ne discute la capacite de nouveaux entrants a faire du bon vin.
    Il existe deja de multiples preuves.
    Je propose de comparer des vins chinois a 400 rmb face a des vins chinois a 250 rmb, et de donner le resultat du test.
    Ce sera un test qualitatif, et en estimant que chacun prefere payer 250 rmb que 400, si les vins a 250 sont meilleurs, tout le monde sera content. Sinon, cela montrera que ce test est tout simplement biaise par l’impact des droits de douane dans le prix. Ou alors, il faut expliquer clairement pourquoi un Bordeaux a 20 euros est generalement moins bon qu’un Bordeaux a 40 euros.
    Il faut comparer ce qui est comparable. Le produit est plus important que le prix. Un prix varie pour un meme produit. Ici on compare un prix, artificiellement gonfle par une regulation locale. Donc on ne peut pas dire qu’a qualite egale, les vins chinois sont meilleurs sur la base de ce test.
    A prix egal, en Chine, oui. Pas tres interessant, et pas tres sensationnel, comme info!

  6. @ Eckhart Supp

    “Tout le monde sait que ce genre de comparaisons a ses limites. Mais on les fait et on les a fait tout de même, et depuis longtemps…”

    Oui, comme vous, je suis pour la verite et le gout vrai. Cependant, une certaine machine commerciale apprend partout dans le monde a nos consommateurs que le Bordeaux est le meilleur vin du monde. En Chine, la parole est presque d’evangile… Nous ne nous attendions pas a un tel BUZZ. Nous voulions seulement informer le consommateur en Chine.

    Tous les pays producteurs du Nouveau Monde realisent de tres bons produits qualitatifs. Les vins Chiliens, Sud Africains et Argentins sont dans leur phase ascendante. Il serait maintenant dommage que le consommateur chinois ne voit le vin que par les Bordeaux!…
    Si il apprend aujourd’hui que les vins chinois sont bons, tout autant que les Bordeaux, j’estime que c’est un grand pas!

  7. Franchement, je ne comprends pas les réactions énervées de part et d’autre. Tout le monde sait que ce genre de comparaisons a ses limites. Mais on les fait et on les a fait tout de même, et depuis longtems. Ce qui me semble beaucoup plus intéressant c’est la récente ÉVOLUTION qualitative des vins de Chine (et d’Afrique du Sud, comme nous l’avons vu dans notre dernère dégustation – http://www.enobooks.de/english/south-africa-alla-grande – et d’autres pays encore). Une évolution qui portera le pays, j’en suis sur, d’ici peu à devenir un concurrent extrèmement sérieux sur le marché international. Ceux qui, aujourd’hui, rêvent encore d’un nouveaux marché pour écouler leurs excédents de production vont bientôt devoir se battre avec les Chinois pour leurs parts de marché partout dans le monde.